Dossier

Cet article est issu du dossier «Les 100 personnalités qui feront l'Afrique en 2010»

Voir tout le sommaire
Société

Loubna Ahmad al-Hussein

| Par Jeune Afrique
Loubna Ahmad al-Hussein

Loubna Ahmad al-Hussein © Reuters

Journaliste, 36 ans, Soudan

Tout a commencé avec un pantalon. Arrêtée en juillet dernier à Khartoum pour avoir porté ce vêtement, acte considéré au Soudan comme une « atteinte à la moralité publique », Loubna Ahmad al-Hussein en profite depuis pour médiatiser la condition féminine dans son pays. Fonctionnaire à la section médias des Nations unies, cette journaliste a décidé de médiatiser sa croisade contre l’article 151 du code pénal soudanais, qui punit de 40 coups de fouet et/ou d’une amende les femmes ayant « violé la moralité publique ». En novembre, elle a publié un livre au titre explicite : 40 coups de fouet pour un pantalon. Ayant quitté clandestinement son pays (vêtue d’un niqab), elle profitera à coup sûr des élections générales, prévues en avril 2010, pour attirer l’attention des médias sur le triste sort que l’équipe au pouvoir à Khartoum réserve aux femmes… et à la démocratie.

Lire les autres articles du dossier

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte