Dossier

Cet article est issu du dossier «Les 100 personnalités qui feront l'Afrique en 2010»

Voir tout le sommaire
Société

Gilbert Maoundonodji

| Par

Président de l’Association pour la promotion des libertés fondamentales, 43 ans, Tchad

À la tête de l’Association pour la promotion des libertés fondamentales au Tchad (APLFT), Gilbert Maoundonodji est un « agitateur » depuis de nombreuses années. Ce politologue et juriste, figure de proue de la société civile tchadienne, suit de près la question pétrolière. Il a été le fondateur en 2001 du Groupe de recherches alternatives de monitoring du projet pétrole Tchad-Cameroun (Gramp T-C), qui publie des rapports économiques et sociaux reconnus pour leur sérieux. Membre de la coalition Publish What You Pay, il dénonce régulièrement le gaspillage de l’argent du pétrole et les dégradations de l’environnement. Avec le démarrage de l’exploitation du bassin pétrolier de Bongor par la compagnie chinoise CNPC (premier baril attendu en 2011), nul doute que l’activiste se fera entendre en 2010.

Lire les autres articles du dossier

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3094_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte