Dossier

Cet article est issu du dossier «Les 100 personnalités qui feront l'Afrique en 2010»

Voir tout le sommaire
Société

Bernard Njonga

Maboup pour J.A © Bernard Njonga

Président de l’Association citoyenne de défense des intérêts collectifs (ACDIC), 54 ans, Cameroun

Ce leader paysan camerounais se définit comme un « terrien viscéral » parti en guerre contre la corruption dans les filières agricoles. Il s’est fait connaître par sa défense du poulet camerounais en forçant le gouvernement à réduire les importations de volaille congelée européenne en 2004.

Avec l’Association des citoyens pour la défense des intérêts collectifs (Acdic), l’ONG agricole Saild, qu’il préside, et son journal La Voix du paysan, ce bouillonnant activiste a prouvé sa capacité à mobiliser. Il agace le pouvoir, qui l’a plusieurs fois emprisonné.

Ami du Français José Bové, l’altermondialiste se flatte d’obtenir plus que s’il était dans l’opposition et continue à élargir son champ d’action. En 2010, il veut s’attaquer aux problèmes de distribution d’eau et d’électricité.

Jusqu’où ira-t-il ?

Lire les autres articles du dossier

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte