Dossier

Cet article est issu du dossier «Les 100 personnalités qui feront l'Afrique en 2010»

Voir tout le sommaire
Cinéma

Merzak Allouache

© Christophe L

Réalisateur, 65 ans, Algérie

Merzak Allouache fera son retour le 24 février avec la sortie internationale de Harragas (« Ceux qui brûlent »). Ce sont ces jeunes Africains qui veulent à tout prix traverser la Méditerranée pour rejoindre l’Europe après avoir « brûlé » tout aussi bien leurs papiers que les frontières et leur passé. Tourné en grande partie à Mostaganem, puis – une prouesse technique – sur une barque en pleine mer, ce récit, bannissant toute recherche esthétisante, veut témoigner de l’issue plutôt glauque ou carrément tragique à laquelle aboutit en général l’exode des « boat people » de la Grande Bleue. On est loin des œuvres comiques du réalisateur d’Omar Gatlato ou de Chouchou. Mais c’est une réussite.

Lire les autres articles du dossier

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte