Dossier

Cet article est issu du dossier «Les 100 personnalités qui feront l'Afrique en 2010»

Voir tout le sommaire
Culture

Héla Fattoumi

| Par
Vincent Fournier pour Jeune Afrique

© Vincent Fournier pour Jeune Afrique

Chorégraphe, 44 ans, Tunisie

Dans Manta, sa dernière création, Héla Fattoumi livre son point de vue, sans ambiguïté, sur le hijab, cette « cage de tissu », auquel elle reconnaît pourtant un incroyable pouvoir esthétique. Sujet brûlant, sans doute, mais, avec l’apport distancié d’Éric Lamoureux, son partenaire, elle l’aborde sans faux-semblant. Dans ce solo, elle se glisse dans le voile islamique, qu’elle voit comme un diktat de la religion et des hommes, avant de s’en affranchir et de renaître en femme libre. Sa tournée s’achèvera aux Rencontres chorégraphiques de Carthage, à Tunis, en mai 2010.

Lire les autres articles du dossier

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte