Politique
Haïti, année zéro

Cet article est issu du dossier

Haïti, année zéro

Voir tout le sommaire
Politique

Haïti en dix dates

Mis à jour le 21 janvier 2010 à 16:39

1492 Christophe Colomb nomme l’île Hispaniola.

1697 La France prend possession de la partie occidente de l’île.

1804 Jean-Jacques Dessalines, ancien bras droit de Toussaint Louverture, proclame l’indépendance.

1957-1971 Dictature de François Duvalier, dit "Papa Doc".

1971-1986 Jean-Claude Duvalier, son fils, dit "Baby Doc", lui succède.

1990 Jean-Bertrand Aristide élu président. Il est renversé par une junte militaire en 1991.

1994 Intervention de l’armée américaine. L’ordre constitutionnel est rétabli. René Préval élu président en 1996.

2000 Aristide réélu. Dérive du régime.

2004 Aristide démissionne sous la pression de Paris et de Washington et fuit le pays. L’ONU envoie une mission de stabilisation, la Minustah.

2006 Préval réélu chef de l’Etat.