Archives

Mobinil : nouveau revers pour France Télécom

| Par Jeune Afrique

L’OPA de France Télécom sur l’opérateur mobile ECMS, filiale de Mobinil, a été suspendue le 13 janvier, la veille de l’expiration de l’offre. Cette suspension fait suite à l’appel déposé par Orascom Telecom, coactionnaire de Mobinil, qui juge trop faible le prix offert par le français (31 euros l’action). « Nous sommes dans notre pays, nous y restons. Nous ne partons pas », a déclaré Naguib Sawiris, président exécutif d’Orascom Telecom, à la sortie du tribunal. Depuis le début du bras de fer engagé en 2007 entre le français et l’égyptien sur le contrôle de Mobinil, leader du mobile en Égypte en nombre d’abonnés, France Télécom a formulé quatre offres via sa filiale Orange Participations, et Orascom a déposé deux recours. Prochaine audience le 13 février.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3102p001_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer