Archives

15 milliards de F CFA pour la Seeg

| Par

La Société d’énergie et d’eau du Gabon (Seeg), filiale à 51 % du groupe français Veolia, et l’État gabonais ont signé, le 11 janvier à Libreville, une convention de financement pour un montant de 15 milliards de F CFA. Elle permettra notamment la réalisation de canalisations entre la station de Ntoum et le nord de Libreville, jusqu’à présent mal desservi en eau. Cet accord atténue la tension entre les deux parties. Début janvier, face à la colère des habitants du quartier d’Ambowé privés d’électricité, le gouvernement sommait la société de respecter son cahier des charges, tandis que la Seeg publiait un communiqué reprochant à l’État de ne pas respecter ses engagements en termes d’investissements. La convention a été facilitée par un prêt de l’Agence française de développement (AFD) de 9 milliards de F CFA. Les travaux dureront vingt mois.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte