Société

Crime organisé: les Italiens en tête du hit-parade

Le repenti de la mafia sicilienne Gaspare Spatuzza après son arrestation à Palerme

Le repenti de la mafia sicilienne Gaspare Spatuzza après son arrestation à Palerme © AFP

Les mafias sicilienne, calabraise et napolitaine surpassent toujours leurs rivales russe et asiatiques.

Avec un chiffre d’affaires estimé à 78 milliards d’euros en 2009, la mafia italienne, qui regroupe trois « honorables » organisations – la Cosa Nostra sicilienne, la ‘Ndrangheta calabraise et la Camorra napolitaine – reste le leader indiscuté du « G5 » du crime organisé, devant ses consœurs chinoise, japonaise (yakuzas), russe et sud-américaine. Accessoirement, elle est aussi la première « entreprise » du pays. La crise économique et financière ? Elle ne connaît manifestement pas !

Il est vrai qu’elle a pris la précaution de diversifier ses activités. Trafic de drogue et d’armes, prostitution et immigration clandestine, recyclage des ordures ménagères et des déchets toxiques, bâtiment, contrefaçon de médicaments princeps… La pieuvre étend partout ses tentacules.

Elle ne néglige même pas des activités moins traditionnelles comme la récupération de cercueils en décomposition dans les cimetières afin d’alimenter les fours à pain clandestins, la production de mozzarella à la dioxine ou le recrutement de travailleurs saisonniers, clandestins eux aussi, dans l’agriculture.

Mais le trafic de drogue continue de fournir l’essentiel des revenus de la mafia. « Détentrice du monopole de l’importation de stupéfiants en Italie, elle est aussi le leader européen et méditerranéen de la distribution de la contrefaçon », explique Sandro Calvani, directeur de l’Institut interrégional de recherche des Nations unies sur la criminalité et la justice (Unicri). Pour garantir des livraisons ponctuelles, elle a d’abord passé des accords avec les producteurs de ­stupéfiants latino-­américains. Puis avec les fabricants de produits contrefaits implantés dans tout le Sud-Est asiatique. 

Abonné(e) au magazine papier ? Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte