Finance

Recours de First Quantum

| Par Jeune Afrique

Le groupe minier canadien First Quantum a annoncé le 1er février le dépôt d’un recours devant la Cour internationale d’arbitrage, à Paris, contre la RD Congo et l’entreprise publique Gécamines. En cause, le projet minier Kingamyambo Musonoi Tailings (KMT) de Kolwezi, détenu à 17,5 % par le pays et résilié en août dernier par Kinshasa, qui exigeait notamment une augmentation de ses parts dans ce projet. La ­démarche est soutenue par les deux autres actionnaires de KMT : la Société financière internationale (SFI, la filiale de la ­Banque mondiale dédiée au secteur privé) et Industrial Development Corporation (IDC, Afrique du Sud).

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3097 ok 600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte