Politique

Vers un report de la présidentielle

Les élections présidentielles et législatives en Centrafrique seront vraisemblablement reportées à la première quinzaine de mai.

Mis à jour le 24 février 2010 à 16:25

Initialement fixées au 18 avril, selon le chronogramme de la Commission électorale indépendante (CEI), les élections générales (présidentielle et législatives) centrafricaines seront vraisemblablement reportées à la seconde quinzaine de mai. Motif : le retard pris dans la préparation des scrutins par une CEI que le boycott des partis d’opposition avait menée au bord de la paralysie. Le 14 février, après avoir obtenu que soit lancé un audit administratif et financier portant sur la gestion du président de la commission, le pasteur Joseph Binguimalé, jugé partial par les opposants, ces derniers ont décidé de reprendre leurs sièges.