Médias

Revoilà Ibrahim Coulibaly

Depuis près d’un an, on n’avait plus de nouvelles du sergent putschiste Ibrahim Coulibaly, dit IB. Or le voici qui réapparaît. Via son chef de cabinet, Timité Ben Rassoul, il a adressé à une dizaine de journaux ivoiriens une déclaration relative à la situation sociopolitique en Côte d’Ivoire, appelant pouvoir et opposition au « dépassement de soi, à la hauteur d’esprit et à l’apaisement » pour éviter que le pays ne sombre dans le chaos. IB, actuellement en Belgique auprès de sa famille, souhaiterait faire son retour en politique. Mais il reste à régler auparavant l’épineuse question de la levée du mandat d’arrêt national émis contre lui et celle de la réintégration de ses proches licenciés par l’administration. Ibrahim Coulibaly a été condamné, le 4 juin 2008, par la justice française à quatre ans de prison ferme pour avoir organisé et financé une opération visant à assassiner Laurent Gbagbo, à Abidjan, en août 2003.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte