Archives

Brussels Airlines joue l’Afrique

Par
Mis à jour le 5 mars 2010 à 11:50

La compagnie aérienne belge lance « Korongo », une nouvelle compagnie régionale en RD Congo, et ouvre de nouvelles lignes à destination de l’Afrique.

La compagnie belge Brussels Airlines lancera au début de la prochaine saison estivale douze vols supplémentaires par semaine à destination de l’Afrique, ainsi qu’une nouvelle compagnie régionale en RD Congo, baptisée Korongo. Pour cela, elle s’équipera d’un cinquième Airbus A330-300 (288 sièges). Coût total de l’investissement : 20 millions d’euros.

Annoncé le 23 février à Paris par son patron, Bernard Gustin, ce programme renforcera la présence de l’héritière de la Sabena dans le ciel africain. Dix-sept pays seront desservis à partir de Bruxelles par soixante vols hebdomadaires. Les nouvelles dessertes concerneront le Ghana (4 vols), le Togo (2), le Bénin (2) et le Burkina (2). Gustin table sur une expansion du trafic africain et l’essor du « hub africain » de Bruxelles. Il espère au moins 100 000 passagers supplémentaires en 2010 (+ 15 % par rapport à 2009). L’Afrique représente environ 12 % du trafic global de Brussels Airlines, qui vient de consolider son assise financière en accueillant dans son capital la compagnie allemande Lufthansa (à hauteur de 45 %) et en adhérant à son réseau mondial, Star Alliance.

Au-delà de son rôle de transporteur, elle souhaite aider la RD Congo à sortir de la « liste noire » des pays dont les compagnies sont interdites en Europe. Avec la participation financière du Groupe George Forrest, principal employeur privé du pays, elle a créé une compagnie de droit congolais disposant d’un certificat de transporteur aérien belge (conforme aux standards de sécurité internationaux). Le vol inaugural (Kinshasa-Lubumbashi) de la compagnie Korongo, qui signifie « oiseau migrateur » en swahili, pourrait avoir lieu en juin, pour le 50e anniversaire de l’indépendance du pays.