Dossier

Cet article est issu du dossier «Burkina, des Voltaïques aux Hommes intègres»

Voir tout le sommaire
Politique

Chronologie du Burkina Faso

| Par

5 août 1960

Accession à l’indépendance.

3 janvier 1966

Yaméogo est renversé. Le colonel Sangoulé Lamizana devient chef de l’État.

1969

Premier Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (Fespaco).

28 mai 1978

Lamizana remporte l’élection présidentielle.

25 novembre 1980

Coup d’État militaire. Le colonel Saye Zerbo prend le pouvoir.

7 novembre 1982

Nouveau coup d’État. Le médecin-commandant Jean-Baptiste Ouédraogo devient président.

4 août 1983

Arrivée de Thomas Sankara au pouvoir. Un an plus tard, la Haute-Volta devient le Burkina Faso, le pays des Hommes intègres.

15 octobre 1987

Sankara est assassiné. Le capitaine Blaise Compaoré prend le pouvoir.

1991

Instauration du multipartisme. Le 1er décembre, Compaoré est élu président. Il est réélu en 1998 et en 2005.

13 décembre 1998

Assassinat de Norbert Zongo, directeur de L’Indépendant.

Lire les autres articles du dossier

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte