Économie

Cauris en Guinée et en Mauritanie

Mis à jour le 25 mars 2010 à 11:32

Cauris Management, une société de gestion de fonds destinés à l’Afrique de l’Ouest (ses bureaux se trouvent à Lomé et à Abidjan), est sur le point d’achever la levée de son troisième fonds. Le tour de table avait débuté au début de 2009. Le fonds a reçu le soutien financier du Commonwealth Development Corporation (CDC, l’agence d’investissement du gouvernement britannique dans ses anciennes colonies), du français Proparco, des belges BIO, des néerlandais de FMO et de la Banque ouest-africaine de développement (BOAD). Montant récolté : 50 millions d’euros. Cantonné jusqu’ici, pour l’essentiel, à la Côte d’Ivoire, au Togo, au Burkina et au Bénin, Cauris souhaite investir, à partir du mois de mai, 20 % de l’argent récolté dans deux nouveaux pays : la Guinée et la Mauritanie.