Politique

Vall avec Chirac 


| Par Jeune Afrique
L’ancien président Ely Ould Mohamed Vall.

L'ancien président Ely Ould Mohamed Vall. © Patrick Flouriot pour J.A.

L’ancien président mauritanien se rapproche des actions menées par Jacques Chirac, lui aussi retiré de la politique.

Marginalisé en Mauritanie (il n’a recueilli que 3,8 % des voix à la présidentielle de 2009), l’ancien président Ely Ould Mohamed Vall vient d’être nommé ambassadeur de bonne volonté par la Fondation Chirac, dont il est membre du comité d’honneur. Sa mission : mettre à contribution son carnet d’adresses en Afrique et au Moyen-Orient pour favoriser l’adoption d’une convention internationale criminalisant l’industrie des faux médicaments. Vall devrait par ailleurs être nommé prochainement ambassadeur de bonne volonté par l’Unitaid, une « facilité internationale » pour l’achat de médicaments (contre le sida, notamment) financée par une taxe sur les billets d’avion. Promue par… Jacques Chirac, ladite taxe a déjà été adoptée par plusieurs pays.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3103_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer