Vie des partis

Les anciens bacaristes s’organisent

Chassés du pouvoir en mars 2008 par une intervention militaire sous l’égide de l’Union africaine, les anciens dignitaires du régime de Mohamed Bacar reprennent du service. Sur l’île de Mayotte, où ils sont réfugiés, ils viennent de créer le Front autonomiste anjouanais (FAA), favorable à l’autonomie d’Anjouan et hostile au maintien d’Ahmed Abdallah Sambi à la tête des Comores. Il regroupe plusieurs anciens ministres de Bacar (lui-même en exil au Bénin), parmi lesquels Dhoihirou Halidi, et divers leaders du mouvement séparatiste de 1997, dont Mohamed Abdou Madi. Accusés d’avoir contribué à la dérive dictatoriale de Bacar, la plupart se sont vu refuser l’asile par la France, mais sont tolérés sur le territoire mahorais.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte