Culture

Beyala lorgne la place de Diouf

| Par
La romancière franco-camerounaise Calixthe Beyala.

La romancière franco-camerounaise Calixthe Beyala. © Bruno Lévy

La romancière franco-camerounaise Calixthe Beyala sera candidate contre Abdou Diouf pour le poste de secrétaire général de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF). L’élection aura lieu lors du sommet marquant le 40e anniversaire de l’organisation, du 22 au 24 octobre, à Montreux, en Suisse. L’écrivaine s’estime en mesure de promouvoir une réorientation de l’OIF, trop politique et pas assez culturelle à son goût, conception que partageraient, selon elle, un certain nombre des 56 États membres. Et notamment le Canada.

 

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3096_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte