Dossier

Cet article est issu du dossier «Les 50 personnalités qui comptent»

Voir tout le sommaire
Politique

Léon Kengo wa Dondo, de l’exil au Sénat

Léon Kengo wa Dondo. © John Thys/AFP

Président du Sénat, 74 ans.

Cet ancien Premier ministre de Mobutu est un personnage à part dans le paysage politique congolais. Après avoir occupé les plus hautes fonctions, il se retrouve en exil après la chute du maréchal. On croit alors qu’il est au bout du rouleau. Mais Léon Kengo wa Dondo, qui n’avait renoncé à rien, revient au pays. Profitant de la mise en place des institutions issues des élections de 2006, il est élu sénateur dans sa province natale de l’Équateur (Nord-Ouest) l’année suivante. Ensuite, de manière inattendue, il remporte l’élection à la présidence du Sénat, battant le candidat du pouvoir, l’ex-directeur de cabinet du chef de l’État Léonard She Okitundu. Réputé pour sa rigueur et son sens de l’ordre, Kengo wa Dondo est un homme qui fait autorité, très influent et respecté, bien que n’appartenant à aucun parti. Beaucoup lui doivent leur ascension. 

Lire les autres articles du dossier

«Les 50 personnalités qui comptent»

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte