Dossier

Cet article est issu du dossier «Les 50 personnalités qui comptent»

Voir tout le sommaire
Politique

Le premier cercle de Kabila

Le président, Joseph Kabila, avec son épouse, Olive Lembe di Sita.

Le président, Joseph Kabila, avec son épouse, Olive Lembe di Sita. © Issouf Sanogo/AFP.

Qui sont les hommes (et femmes) du président congolais ? De son plus proche conseiller au chef de la Maison civile en passant par sa sœur jumelle, revue de détail du premier cercle d’influence.

Il répond rarement au téléphone et fuit les médias. Auprès de Joseph Kabila, il n’a pas de fonction officielle. Député du Katanga, il se montre rarement à l’Assemblée nationale. Augustin Katumba Mwanke, 46 ans, est néanmoins le conseiller le plus intime et le plus influent du chef de l’État. Son domaine de prédilection : l’économie. L’ancien ingénieur, repéré par Laurent-Désiré Kabila au lendemain de la prise de Lubumbashi (1997), est l’un des inspirateurs des contrats miniers signés entre la RD Congo et la Chine en 2007. Il suggère aussi des noms pour les postes clés. Celui de Gustave Beya Siku, le nouveau directeur de cabinet du président, en ferait partie. À 54 ans, cet avocat, ancien vice-ministre des Hydrocarbures, fait son entrée dans le premier cercle même s’il est peu connu des milieux politiques.

Tout le contraire d’un autre homme de confiance : le révérend-pasteur Daniel Ngoy Mulunda, 50 ans, qui conduit le Programme œcuménique de paix, transformation des conflits et réconciliation (Parec). Au cours de cérémonies publiques, il remet 50 dollars – parfois 100 – aux anciens belligérants venus déposer leurs armes. En partie financées par le chef de l’État, les opérations sont critiquées par les ONG mais attirent les foules.

Dans un autre registre, l’inspecteur général de la police, John Numbi, 48 ans, est le pilier sécuritaire du régime. Il a été l’un des artisans de l’opération militaire menée, en 2009, dans le Kivu par les armées rwandaise et congolaise. Autre proche du président connu des Congolais, l’ambassadeur Théodore Mugalu, le chef de la Maison civile du président. Il annonce les nouvelles touchant la famille, comme le mariage de Joseph Kabila, en 2006, avec Olive Lembe di Sita ou la naissance, en 2008, de leur deuxième enfant.

À 33 ans, la première dame est discrète, mais monte au créneau quand il s’agit de défendre la cause des femmes et des plus démunis. Une autre parente fait partie du premier cercle : Jaynet Kabila, 38 ans, la sœur jumelle de Joseph, avec qui elle cultive une étroite proximité. Journaliste de formation, elle est une femme d’affaires aguerrie.

Lire les autres articles du dossier

«Les 50 personnalités qui comptent»

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte