Dossier

Cet article est issu du dossier «Les 50 personnalités qui comptent»

Voir tout le sommaire
Politique

Jean-Pierre Bemba, ancien vice-président

Jean-Pierre Bemba. © Lionel Healing/AFP

Président du Mouvement de libération du Congo (MLC), 47 ans.

Le challenger de Joseph Kabila en 2006 n’a pas mis les pieds à Kinshasa depuis trois ans. Fuyant les combats entre ses hommes et la garde présidentielle, il s’est d’abord réfugié au Portugal. Il n’a en revanche pas choisi son deuxième exil : la prison de la Cour pénale internationale, qui l’accuse de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité commis par ses hommes en Centrafrique.

Détenu depuis mai 2008, l’ex-vice-président du Congo et actuel sénateur de la province de l’Équateur a cependant conservé un rôle politique. Le MLC reste le premier parti d’opposition. Dans ses rangs, des partisans protègent le fauteuil de « Jean-Pierre ». Le pouvoir, de son côté, redoute une libération provisoire. L’intéressé, lui, voit son incarcération comme une parenthèse et croit encore à son avenir politique. Peu probable, cependant, que Bemba soit candidat à la présidentielle­ de 2011. Son procès, qui doit démarrer le 5 juillet prochain, ne devrait pas durer moins d’un an.

Lire les autres articles du dossier

«Les 50 personnalités qui comptent»

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte