Dossier

Cet article est issu du dossier «Les 50 personnalités qui comptent»

Voir tout le sommaire
Politique

Laurent Nkunda, un général sous résidence surveillée

Ancien chef rebelle, 42 ans.

Un général sans armée et placé en résidence surveillée à Kigali depuis son arrestation au Rwanda, le 22 janvier 2009. L’ancien chef rebelle du Congrès national pour la défense du peuple (CNDP) ne constitue plus une menace militaire dans le Nord-Kivu, mais son sort fait toujours partie de l’équation rwando-congolaise. À défaut d’une extradition, très improbable, Kinshasa et Kigali sont à la recherche d’une solution qui contenterait toutes les parties. Ce sera vraisemblablement un long processus. En attendant, le statu quo actuel arrange tout le monde : Nkunda évite les foudres de la justice congolaise, et la mise hors jeu de cet ancien étudiant en psychologie formé par le Front patriotique rwandais (FPR) permet aux deux capitales de poursuivre sur le chemin de la normalisation.

Lire les autres articles du dossier

«Les 50 personnalités qui comptent»

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte