Dossier

Cet article est issu du dossier «Les 50 personnalités qui comptent»

Voir tout le sommaire
Société

Zacharie Bababaswe, le poil à gratter

| Par Jeune Afrique
Zacharie Bababaswe.

Zacharie Bababaswe. © Baudoin Mouanda pour J.A.

Présentateur du « Journal en Lingala facile », 45 ans

Pin’s à l’effigie de Che Guevara à la boutonnière, le présentateur du Journal en lingala facile aime provoquer. Délestages, coupures d’eau, inondations : Zacharie Bababaswe prétend traiter les « préoccupations quotidiennes des Kinois ». Il fait rire les téléspectateurs, il est populaire, chacun le connaît. Mais il irrite aussi. Le 18 mars dernier, son programme a été suspendu pour trois mois. Un peu fanfaron, l’intéressé est persuadé de « gêner » et continue de sévir sur internet.

Lire les autres articles du dossier

«Les 50 personnalités qui comptent»

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3093_600b devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte