Politique

Il y a 237 ans, la Tea Party de Boston…

Mis à jour le 5 mai 2010 à 17:12

L’actuel mouvement contestataire fait référence à un événement historique : la Tea Party de Boston, qui fut directement à l’origine du déclenchement de la guerre d’indépendance des États-Unis. Le 16 décembre 1773, dans le grand port de la colonie anglaise du Massachusetts, le colon Samuel Adams et quelques amis déguisés en Indiens montèrent sur un vaisseau à l’ancre et jetèrent à la mer sa cargaison de thé pour protester contre la hausse des taxes imposée par le Parlement anglais. On connaît la suite.

Réagissant à l’annonce du plan Obama de renflouement des banques, Rick Santelli, le correspondant à la Bourse de Chicago de la chaîne économique CNBC, a estimé qu’il méritait de subir le même sort que les fameuses caisses de thé, puis a invité les citoyens mécontents à se réunir pour une Tea Party, à Chicago. Et c’est ainsi que tout a commencé.