Dossier

Cet article est issu du dossier «France-Afrique, les nouveaux réseaux»

Voir tout le sommaire
Politique

Blouses blanches

| Par

Les prostates, surtout quand elles sont présidentielles, peuvent créer des liens étonnants entre les patients et leurs médecins. Ces derniers peuvent ainsi passer du domaine médical au champ politique. Bernard Debré, chirurgien-urologue, ancien ministre de la Coopération, est considéré un peu comme un pionnier en la matière. Outre les soins apportés à Gnassingbé Eyadéma et Félix Houphouët-Boigny, il s’est plus d’une fois rendu sur le continent avec son équipe, composée d’une quarantaine de personnes. Au Congo-Brazzaville, on connaît particulièrement le cancérologue Claude Maylin et son épouse Maria, d’origine marocaine, amis personnels de Denis Sassou Nguesso. Autre médecin connu à Brazzaville – et ailleurs –, le chirurgien Alain Deloche, de la Chaîne de l’espoir, qui travaille surtout avec la Fondation Congo Assistance, présidée par Antoinette Sassou Nguesso.

Le professeur Luc Montagnier est l’un des principaux soutiens de la Fondation Chantal Biya, au Cameroun, où il se rend souvent. Tout comme le dentiste Jean-Marc Aubert, qui a d’abord commencé par soigner Paul Biya, avant de devenir son ami personnel. Autre célébrité sur le continent, le professeur et ancien patron de la Croix-Rouge française Marc Gentilini

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3094_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte