Société
Malabo maintient le cap

Cet article est issu du dossier

Malabo maintient le cap

Voir tout le sommaire
Archives

Martinez Hermanos, de supérettes en grandes surfaces

Mis à jour le 16 juin 2010 à 12:49

Il est loin le temps où Martínez Hermanos, doyen et leader de la distribution en Guinée équatoriale, ne possédait qu’un « bazar », situé sur l’avenue de La Independencia, à Malabo. Dopée par la présence de nombreux étrangers et par l’augmentation du pouvoir d’achat – bien qu’encore faible – de la population, la consommation est montée en flèche. Du coup, pour suivre l’évolution de la demande et garder une longueur d’avance sur ses concurrents, l’entreprise, qui compte déjà deux supermarchés (l’un à Malabo, ouvert en 1986, et l’autre à Bata, mis en service en 2003), prévoit d’agrandir sa grande surface malabéenne et d’ouvrir, fin 2010, toujours dans la capitale, un vaste centre commercial (au km 4, sur la route menant à l’aéroport). Un autre magasin doit être construit à Mongomo, dans le Rio Muni, dans l’est de la partie continentale du pays.

Pour stocker les marchandises, produits congelés et secs, l’entreprise a également investi dans la réalisation de nouveaux entrepôts, l’un à Bata, près du port, l’autre à Malabo, sur la route de l’aéroport (le Parque industrial), qui, avec ses 600 m2, est le plus grand du pays. L’ensemble des investissements récents et en cours (entrepôts et supermarchés) se chiffre entre 4 et 6 millions de dollars.