Dossier

Cet article est issu du dossier «Centrafrique, un si long purgatoire...»

Voir tout le sommaire
Politique

Chronologie de la Centrafrique

| Par

29 mars 1959 Boganda, « père de la nation », meurt dans un accident d’avion.

13 août 1960 Indépendance, David Dacko devient président.

31 décembre 1965 Coup d’État, Bokassa prend le pouvoir.

5 décembre 1977 Bokassa se fait couronner empereur.

20 septembre 1979 Alors que Bokassa est en voyage en Libye, Dacko reprend le pouvoir.

1er septembre 1981 Cinq mois après son élection, Dacko est renversé par le général Kolingba.

Novembre 1986-juin 1987 Procès de Bokassa. Il est condamné à mort, puis gracié en février 1988.

19 septembre 1993 Patassé est élu président.

15 mars 2003 Le général Bozizé renverse Patassé.

8 mai 2005 Bozizé remporte la présidentielle au second tour.

1er au 20 décembre 2008 Dialogue politique inclusif.

Mai 2010 Report de la présidentielle.

Lire les autres articles du dossier

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3096_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte