Politique

Du bon usage d’une Internationale

| Par Jeune Afrique

New York, siège de l’Organisation des Nations unies, 21 juin. Le Conseil de l’Internationale socialiste (IS), qui se réunit deux fois par an, est quasi au grand complet – notamment dans les rangs africains. Faut-il imputer le succès de cette grand-messe au sujet principal de l’ordre du jour (déterminer une position commune sur l’économie mondiale, à la veille du G20 de Toronto) ? Pas certain.

Les représentants africains assistent régulièrement aux rencontres de l’IS, même si « nous payons nous-mêmes nos déplacements », indique Bruno Amoussou, leader du Parti social-démocrate béninois. Frais auxquels il faut ajouter la contribution annuelle de chaque parti africain, d’un montant de 3 000 euros. Le budget de l’organisation (1,4 million d’euros en 2008) ne permet pas de soutenir financièrement les partis membres lorsqu’ils sont en campagne électorale, mais son influence peut donner un coup de pouce. Selon Jean-Christophe Cambadélis, secrétaire national du Parti socialiste français à l’international, « l’IS offre tout de même une tribune aux Africains, qui n’en ont pas beaucoup ». Au Ghana, la tenue d’une réunion à Accra, quelques mois avant la présidentielle, en 2009, a sans doute renforcé John Atta-Mills, candidat du Congrès démocratique national. En Guinée, Alpha Condé bénéficie du soutien de l’organisation à travers son président, le Grec Georges Papandréou. « L’Internationale nous permet avant tout de nouer des relations à un haut niveau », précise Ibrahim Boubacar Keita, ancien Premier ministre malien.

Il y a quelques semaines, en petit comité, Nicolas Sarkozy s’agaçait de « l’indulgence » de la communauté internationale envers le président ivoirien et le report incessant des élections. « Laurent Gbagbo appartient à une Internationale », avait-il avancé pour expliquer cette tolérance. « Cela aide, ça crée des amitiés. Dans certains cas, il vaut mieux appartenir à l’Internationale socialiste qu’à l’internationale libérale. » CQFD ?

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3102p001_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer