Politique

L’Obamania en perte de vitesse

Par
Mis à jour le 3 juillet 2010 à 13:40

Le président américain Barack Obama semble avoir perdu sa popularité de début de mandat. © AFP

La popularité du président Barack Obama est en berne dans dix-huit des vingt pays dans lesquels le centre de recherche américain Pew a procédé à un sondage. Publiés le 17 juin, les résultats de cette enquête montrent que l’Obamania ne progresse que dans deux pays : le Kenya, d’où le père du président américain était originaire, et la Russie. À la question « Faites-vous confiance au président Obama pour conduire les affaires mondiales ? » la majorité des sondés ne cachent pas leur scepticisme. Par rapport à 2009, le pourcentage de réponses positives est passé de 61 % à 49 % en Argentine, de 55 % à 43 % au Mexique, de 62 % à 52 % en Chine, et de 85 % à 76 % au Japon. Cette chute n’est toutefois que relative, puisque Obama recueille une majorité d’opinions favorables dans treize pays. Quatre-vingt-quinze pour cent des Kényans continuent ainsi de lui faire confiance (+ 1 point), contre 90 % des Allemands (– 3 points), 87 % des Français (– 4), 84 % des Britanniques (– 2) et des Nigérians (– 4), et 75 % des Sud-Coréens (– 6). Mais sa popularité est au plus bas dans les pays musulmans, en raison de ses positions sur le conflit israélo-palestinien et la guerre en Afghanistan. Il ne recueille que 8 % d’opinions favorables au Pakistan, 23 % en Turquie, 26 % en Jordanie et 33 % en Égypte.