Elections

Le parti de Ouattara prêt à attaquer la TNS-Sofres

Les sondages TNS-Sofres donnent Gbagbo (à g.) systématiquement gagnant face à Ouattara. © Sia Kambou/AFP

Le Rassemblement des républicains (RDR) d'Alassane Ouattara reproche à l'institut de sondage français de confier ses études à des militants du parti de Laurent Gbagbo. Certains cadres du RDR, actuellement en tournée en France, promettent d'en apporter la preuve.

La porte-parole du candidat à l’élection présidentielle ivoirienne Alassane Ouattara, Anne Désirée Ouloto, et celui chargé des jeunes, Mamadou Touré, effectuent une tournée en France, du 28 juin au 9 juillet, pour rencontrer les militants du Rassemblement des républicains (RDR), les journalistes des rédactions parisiennes et les responsables Afrique des partis politiques français (Parti socialiste, Parti communiste, Modem, UMP).

Les deux cadres prévoient aussi d’animer une conférence au Centre d’accueil de la presse étrangère (Cape), le 9 juillet à Paris, pour interpeller l’entreprise française TNS-Sofres qui publie régulièrement des sondages sur l’élection ivoirienne pour le compte du président Gbagbo. Ces sondages sont, selon le RDR, réalisés par des militants du Front populaire ivoirien (FPI, parti présidentiel). Ils comptent en apporter la preuve. À suivre…

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte