Politique

La fausse piste Juppé

Mis à jour le 18 juillet 2010 à 17:28

Alain Juppé, le 2 février 2008 à Bordeaux. © AFP

Des journaux sérieux l’ayant annoncé, le retour d’Alain Juppé au Quai d’Orsay est donné pour acquis. Ce n’est pourtant pas (encore) le cas. L’intéressé ne semble pas convaincu, alors que Nicolas Sarkozy est en position délicate dans les sondages, de lui apporter son concours de cette manière. Ensuite, rien n’indique que le président soit décidé à renoncer à sa mainmise sur la diplomatie française au profit d’une personnalité comme Alain Juppé. De sorte qu’il n’est pas exclu que Bernard Kouchner, l’actuel ministre des Affaires étrangères, reste en place après le remaniement programmé d’octobre.