Archives

De l’appel d’offre à la « revisitation » du contrat

Par
Mis à jour le 28 juillet 2010 à 13:04

1996

American Mineral Fields International (Amfi) remporte un appel d’offres pour exploiter la mine de Kolwezi (gisement de Kingamyanbo) et crée pour cela la société Congo Minerals Developments (CMD).

2004

Signature d’un contrat d’association entre l’État, la Gécamines et CMD. L’exploitation du site est confiée à Kingamyambo Musonoi Tailings (KTM), un joint-venture regroupant les trois entités. En 2002, la Société financière internationale (SFI) et l’Industrial Development Corporation of South Africa (IDC) avaient rejoint CMD, avec respectivement 7,5 % et 10 % du capital.

2006

First Quantum rachète Amfi et devient chef de file de CMD.

2007

Début du processus de « revisitation » des contrats miniers.

2008

Début de la construction de l’usine.

4 août 2009

Le gouvernement résilie le contrat d’association.

19 août 2009

Le gouvernement fait fermer le site.

7 janvier 2010

L’État et la Gécamines signent un nouveau contrat d’association avec le groupe Highwind Properties Ltd.

11 janvier 2010

La Gécamines notifie l’annulation du contrat à First Quantum.

1er février 2010

First Quantum, la SFI et IDC saisissent la cour internationale d’arbitrage de Paris.