Dossier

Cet article est issu du dossier «Télécoms»

Voir tout le sommaire
Archives

L’iPhone, une star en sursis

Concurrencé par BlackBerry sur la cible grand public, Apple compte sur l’iPhone 4 pour prouver qu’il conserve une longueur d’avance.

De New York à Paris, du Cap à Casablanca, consulter ses e-mails en pleine rue, surfer sur le net et rester en contact via Facebook grâce à son téléphone portable est devenu un mode de vie. Cette nouvelle ère des télécoms doit beaucoup à Steve Jobs, patron d’Apple, et à son incontournable iPhone, lancé en 2007. Les smartphones représentent désormais le segment le plus dynamique du secteur. Au premier trimestre 2010, leurs ventes ont bondi sur un an de 49 % en volume, avec plus de 54,3 millions d’unités vendues dans le monde, alors que le marché total des mobiles enregistrait une hausse de 17 %. Et avec le développement du réseau 3G (au Nigeria, en Côte d’Ivoire, au Maghreb…), le continent n’échappe pas à la règle : l’iPhone et le BlackBerry ont déjà séduit nombre de chefs d’entreprise africains.

Contrefaçon

Trois ans après sa sortie, le téléphone d’Apple confirme son succès, d’abord bâti sur le sens de l’innovation de la firme. Premier mobile 100 % tactile, le smartphone d’Apple a conquis un public large en combinant high-tech et simplicité. Parmi ses aficionados, de nombreux utilisateurs de l’iPod, baladeur numérique le plus vendu au monde. « Outre son design, ce sont les nombreuses applications auxquelles l’iPhone donne accès qui sont appréciées », explique Prosper Kofi, commercial dans le secteur à Abidjan. Même si son prix, 400 000 F CFA (610 euros), le réserve encore à une élite en Afrique de l’Ouest.

                                                                            

Côté offre, Apple se place loin devant ses rivaux, avec plus de 225 000 logiciels disponibles sur son magasin en ligne Apple Store. BlackBerry, lui, n’en totalise que 7 000. Pourtant, son fabricant canadien Research in Motion (RIM) demeure un adversaire sérieux : il détient 19,4 % du marché mondial du « téléphone intelligent », contre 16,1 % pour Apple. D’abord adopté dans les grandes entreprises, le BlackBerry a progressivement pénétré les milieux gouvernementaux, les PME, et s’attaque désormais au grand public. Pour accompagner son développement, la firme tente de briser son image austère… et parfois ternie par des facteurs incontrôlables : « En Afrique, le BlackBerry souffre de la concurrence des copies chinoises, très ressemblantes », confie Prosper Kofi. À quoi bon dépenser 360 000 F CFA dans ce qu’on pourrait prendre pour une contrefaçon ?

Contre-attaque

Il n’empêche. Le modèle haut de gamme de BlackBerry, le Bold 9700, marque une ouverture sur les réseaux sociaux et réalise, notamment grâce à son système de messagerie instantanée, une percée remarquée chez les jeunes. Bien qu’il reste plus adapté aux professionnels, ce smartphone offre un « tout en un » complet, avec un appareil photo de 3,2 mégapixels (Mpx), un clavier agréable, une navigation fluide, silencieuse, et surtout une bonne autonomie.

Mais les ambitions grand public de RIM risquent d’être contrariées par la dernière génération d’Apple, sortie le 24 juin. S’il n’écrase plus la concurrence comme ses prédécesseurs, l’iPhone 4 devrait tout de même permettre à la firme américaine de garder une longueur d’avance (même si des dysfonctionnements récemment signalés pourraient conduire à des rappels d’appareils). Son écran de 3,5 pouces voit sa définition doubler, sa réception est améliorée, tout comme la qualité de son capteur vidéo qui, avec 5 mégapixels, produit des images dignes d’un caméscope. L’autonomie – sept heures en communication – est en hausse. Mais déjà la contre-attaque de RIM s’organise. D’après des informations divulguées par le Wall Street Journal, l’entreprise canadienne testerait actuellement un téléphone proche de l’iPhone (avec notamment la navigation tactile). Une nouvelle manche du duel va pouvoir commencer.

Abonné(e) au magazine papier ? Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte