Économie

Le Maroc lève 750 millions de dollars

Le Maroc a conclu avec succès deux émissions obligataires d’un montant global de 750 millions de dollars sur les marchés financiers internationaux.

Par
Mis à jour le 24 mai 2013 à 16:54

Nizar Baraka, le ministre des Finances marocain l’avait annoncé en février, c’est désormais acquis. Le Maroc a levé 750 millions de dollars sur les marchés internationaux via un nouvel emprunt obligataire. Comme en décembre 2012, lorsque le royaume chérifien avait emprunté près de 1,5 milliard de dollars, l’opération financière a été menée par les banques Barclays, BNP Paribas, Citigroup et Natixis.

Lire aussi :

Comment va le Maroc ?
Maroc : 200 millions d’euros pour les PME
Le Maroc emprunte moins cher que l’Espagne
Au secours, la dette revient !

Moment opportun

Le Maroc s’est appuyé sur la possibilité de se fonder sur son précédent emprunt, « meilleur deal 2012 en Afrique et au Moyen-Orient » selon le magazine Euromoney, pour en émettre un nouveau. Il a augmenté de 50% chacune des deux tranches de son emprunt précédent (1 milliard emprunté sur 10 ans à un taux de 4,25% et 500 millions, empruntés sur 30 ans, à un taux de 5,5%). Il a ainsi levé 500 millions de dollars remboursables sur 10 ans et 250 millions de dollars remboursables sur 30 ans.

Pour Nick Darrant, de BNP Paribas, le pays a su saisir le moment « opportun » dans les fluctuations du marché pour émettre ses bons du trésor. Le Maroc a donc réussi à prolonger des taux d’emprunt avantageux pour lui alors que sa situation financière et budgétaire est aujourd’hui très délicate.