Dossier

Cet article est issu du dossier «Bienvenue chez les riches !»

Voir tout le sommaire
Société

Le lucratif métier des « accompagnateurs » de VIP

| Par Jeune Afrique
Une star du football comme Didier Drogba est la cible idéale pour les "ropéros".

Une star du football comme Didier Drogba est la cible idéale pour les "ropéros". © AFP

Chaque « Very Important Person » ou VIP entretient un ou plusieurs « chargés de mission », « ropéros » ou tout simplement « accompagnateurs ». Une nouvelle catégorie d’assistants personnels apparaît désormais autour des riches.

Ils ne sont pas riches, mais profitent de l’argent des riches. Dans la Côte d’Ivoire bling-bling, tout gros bonnet de la politique, magnat des affaires attiré par la jet-set ou bien star du football évoluant en Europe entretient un ou plusieurs hommes de main. Dans les milieux politiques, on les appelle « chargés de mission ». Pour les stars du ballon rond, on les désigne sous le sobriquet « ropéros ». Leur travail ? Superviser les menus plaisirs de leurs richissimes patrons.

Ils gèrent le cash, l’argent liquide nécessaire aux sorties dans les lounges et les boîtes de nuit les plus célèbres de la ville. Ils s’occupent également de ce qu’on peut appeler la logistique : entretien des voitures, location de véhicules de luxe, règlement des factures et notes diverses, réservations de chambres d’hôtel, etc.

De quoi vivent ces hommes de main, sollicités et courtisés pour leur entregent et leur débrouillardise ? Certains chargés de mission d’hommes politiques sont en fait des fonctionnaires détachés auprès de l’administration que dirige leur « grand type ». En plus de leur salaire, ils bénéficient de notes de frais et d’avantages en nature.

Les accompagnateurs des vedettes du ballon rond sont plus dans l’informel. Et vivent quasi exclusivement de la générosité de leur boss, qui peut aller jusqu’à leur offrir des voitures de luxe, des vêtements de marque et des téléphones dernier cri. Ou leur fournir l’argent nécessaire pour commencer un business, notamment dans l’industrie de la nuit.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3093_600b devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte