Dossier

Cet article est issu du dossier «Sékouba Konaté : l'homme qui n'aimait pas le pouvoir»

Voir tout le sommaire
Politique

Konaté et les autres chefs d’État

Le Maroc et le Sénégal ont déjà proposé au général Sékouba Konaté de l'accueillir. © Luc Gnago/Reuters

Les rapports de Sékouba Konaté avec ses pairs africains dépendent de leur implication plus ou moins indirecte dans la crise politique en Guinée. Des chefs d'État occidentaux, il a leur estime et appui.

• LAURENT GBAGBO


© ISSOUF SANOGO/AFP

À la différence de son prédécesseur, Moussa Dadis Camara, qui entretenait des liens exécrables avec le chef de l’État ivoirien, Laurent Gbagbo, du fait de sa proximité avec l’ex-rébellion, Sékouba Konaté est bien vu au palais de Cocody. En visite à Abidjan, en avril 2010, il a rassuré son homologue sur sa volonté de ne pas s’immiscer dans les affaires intérieures ivoiriennes.

Les deux hommes – qui étaient semble-t-il d’accord pour voir la main de Dadis dans les tentatives de déstabilisation en Guinée forestière – ont mis en place des patrouilles mixtes pour surveiller la frontière entre leurs deux pays.

• AMADOU TOUMANI TOURÉ


© APA

Le Tigre a du respect et de l’admiration pour le président malien, Amadou Toumani Touré. Souhaitant comme lui conduire une transition militaire réussie, Sékouba Konaté a suivi, le 5 juillet, le conseil du locataire du palais de Koulouba de ne pas démissionner. La visite express d’ATT à Conakry a été déterminante.

• ABDOULAYE WADE


© D.R.

Les rapports sont plus complexes avec le numéro un sénégalais, Abdoulaye Wade, qui pendant longtemps a affiché sa sympathie pour Dadis. Durant son séjour de quatre jours à Dakar, en mars dernier, le président intérimaire guinéen a suscité l’agacement de son hôte. Sa faute ? Il avait reçu Cheikh Tidiane Gadio, l’ancien ministre des Affaires étrangères de Wade tombé en disgrâce. Il n’empêche, la visite de Wade, le 6 août à Conakry, a été déterminante dans la poursuite du processus électoral.

• BLAISE COMPAORÉ


© AHMED OUOBA/AFP

Les relations entre l’homme fort de Conakry et le président burkinabè, Blaise Compaoré, ont été empreintes d’une certaine méfiance au lendemain de l’accord de Ouagadougou du 15 janvier 2010. Comme pour rompre avec Dadis, qui courtisait Compaoré afin qu’il valide sa candidature à la présidentielle, Sékouba Konaté a commencé par prendre ses distances avec le médiateur qui lui avait quelque peu tordu le bras pour qu’il assure la transition. Il a fallu la visite de ce dernier à Conakry, le 3 août, pour que les choses reviennent au beau fixe.

• YAHYA JAMMEH

Sans doute grâce à Tibou Kamara, son homme de confiance marié à la belle-sœur de Yahya Jammeh, il entretient de bons rapports avec le numéro un gambien. C’est d’ailleurs ce dernier qui lui a prêté son avion lorsqu’il s’est rendu à Paris, début avril 2010.

• NICOLAS SARKOZY


© ÉRIC GAILLARD/AFP

Au cours de son séjour à Paris, en avril 2010, Nicolas Sarkozy lui a parlé une bonne vingtaine de minutes dans le bureau du secrétaire général de l’Élysée, Claude Guéant. Le président français l’a assuré du soutien de Paris au processus de démocratisation en Guinée et en a profité pour lui annoncer son invitation au sommet Afrique-France de Nice, les 31 mai et 1er juin. Et tout le monde aura remarqué l’égard réservé au général lors de ce sommet.

• BARACK OBAMA


Barack Obama à la Maison Blanche, le 3 août.
© AFP

Le président américain, Barack Obama, n’a jamais rencontré Sékouba Konaté, mais il suit le dossier guinéen. Ses encouragements au lendemain du premier tour, ses appels à la responsabilité adressés aux candidats, la voiture blindée offerte, le visa délivré… Autant de gestes appréciés par le Tigre.

• MOHAMMED VI

Même prévenance de la part du roi du Maroc, Mohammed VI, qui a exprimé son accord pour l’accueillir dans son pays lorsqu’il aura quitté le pouvoir. Une retraite à Rabat en guise d’appel de Venise ?

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte