Archives

Hôtellerie : le milieu de gamme monte en qualité

« Il y a pléthore de petits hôtels non normés [qui ne répondent pas aux critères internationaux, NDLR], explique Vincent Dujardin, directeur général du Pullman Teranga (groupe Accor). Et la qualité est très inégale. » Philippe Colleu, cofondateur de la nouvelle chaîne Onomo, l’a bien compris : il y a un potentiel sur les secteurs du milieu de gamme et de l’hôtellerie économique. Soit, définit-il, « une clientèle d’affaires ou de passage, qui souhaite trouver un standing international sans superflu à un prix abordable ». Ce mois-ci, son premier hôtel Onomo, avec une centaine de chambres à 39 000 F CFA (59,50 euros) la nuitée, ouvrira ses portes à quelques minutes de l’actuel aéroport Léopold-Sédar-Senghor. Suivront le Mali, la Côte d’Ivoire…

« Le marché existe pour des chambres entre 40 000 et 80 000 F CFA », confirme Vincent Dujardin. À l’affût, Accor ne compte d’ailleurs pas laisser filer son nouveau concurrent : la première pierre d’un nouvel établissement deux étoiles sera posée début octobre par le premier opérateur hôtelier mondial.

Abonné(e) au magazine papier ? Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte