Politique

L’incident frontalier est clos

Des mesures douanières prises par la Libye avaient déclenché des violences à la frontière avec la Tunisie cet été. La récente visite du Premier ministre tunisien a permis d’apaiser les tensions.

Par
Mis à jour le 8 septembre 2010 à 17:00

Durant la première quinzaine du mois d’août, des incidents ont éclaté entre Tunisiens et Libyens à Ben Gardane, du côté tunisien du poste-frontière de Ras Jedir. Bilan : plusieurs blessés et des voitures endommagées.

Des commerçants tunisiens entendaient protester contre des mesures douanières restrictives imposées par la Libye. La visite du Premier ministre tunisien, Mohamed Ghannouchi, à Tripoli, le 1er septembre, à l’occasion des cérémonies marquant le 41e anniversaire de l’accession de Kadhafi au pouvoir, a permis de finaliser les mesures d’apaisement proposées par les ministres de l’Intérieur et du Commerce, et les responsables des douanes des deux pays.