Politique

Fatima Karroubi prend Khamenei à témoin

Par - Monavar Khalaj (FT)
Mis à jour le 13 septembre 2010 à 17:03

Fatima Karroubi, dont le mari, Mehdi Karroubi, avait contesté les résultats de l’élection présidentielle controversée de 2009, a adressé, le 1er septembre, une lettre ouverte au Guide suprême, l’ayatollah Ali Khamenei, pour lui demander de protéger les siens des milices du régime, affirmant que des membres des basiji et des gardiens de la Révolution étaient postés devant la maison familiale, à Téhéran, depuis trois jours. Ces hommes auraient insulté Mehdi Karroubi, injurié ses voisins et vandalisé sa propriété. Selon elle, ils hurlaient que « Karroubi l’illettré » était un agent du Mossad.

« Connaissez-vous un seul pays, a-t-elle notamment écrit, même parmi les nations les plus en retard, où les droits individuels les plus élémentaires ne sont pas garantis et où les opposants politiques sont traités de cette manière ? Pensez-vous que de telles violences et de tels comportements immoraux puissent être permis pour protéger le système ? »

Fatima Karroubi a été députée de 1996 à 2000. Son époux, ancien président du Parlement, était une personnalité majeure du régime jusqu’à ce qu’il se rallie aux réformateurs et se présente contre Mahmoud Ahmadinejad à l’élection présidentielle de 2009.