Défense

Un nouvel accord de défense rapproche Paris et Moroni

Ahmed Abdallah Sambi s'exprimant à la tribune des Nations unies, le 24 septembre. © Capture d'écran

En dépit de leur différend sur Mayotte, Paris et Moroni ont signé un nouvel accord militaire.

Une amitié, cela s’entretient. Paris et Moroni ont beau s’opposer sur la question de Mayotte – île restée française après l’indépendance mais revendiquée par l’Union des Comores –, ils ont signé, le 27 septembre, un accord de défense « rénové ».

Selon le ministre comorien des Relations extérieures, Fahmi Saïd Ibrahim, le texte met l’accent sur la coopération dans les domaines de la sécurité maritime et civile. « Il n’y a plus de pays qui nous menace », explique Fahmi. « L’armée doit donc réorienter ses missions. Aujourd’hui, les menaces viennent des risques d’éruption du volcan Karthala, des cyclones et des pirates somaliens qui se rapprochent de nos côtes. »

Accord particulier

Selon Paris, cette révision s’inscrit dans le cadre « général » de la nouvelle relation entre la France et l’Afrique proclamée par Nicolas Sarkozy – fini, notamment, les clauses secrètes. Depuis 2008, le Togo, le Cameroun, le Gabon et la Centrafrique sont passés par là. Mais cet accord est quelque peu particulier – et pas seulement parce qu’il permet de réactiver une coopération militaire suspendue depuis le coup d’État d’Assoumani Azali, en 1999.

« Les Comoriens sont déboussolés », regrette toutefois Houmed Msaïdié, un des leaders de l’opposition. « Un jour, Sambi tient des propos radicaux contre la France à New York. Le lendemain, à Paris, il passe un accord avec cette même France ! » Cette signature est en effet intervenue trois jours après le discours du président à la tribune des Nations unies, un discours presque entièrement consacré à la question de Mayotte. Pour Fahmi, il n’y a là rien de contradictoire : « La France reste un partenaire privilégié. Nous continuerons de coopérer tout en lui demandant de respecter l’intangibilité de nos frontières. » Un vrai travail d’équilibriste.

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte