Cinéma

Spike Lee et les Français

| Par

Miracle à Santa Anna, le dernier film de Spike Lee, sorti en salle aux États-Unis en 2008, va enfin pouvoir être vu par le public francophone. Suite à un différend entre le réalisateur et son distributeur, la société TFM, filiale de TF1 et Miramax, la projection du film en Europe avait en effet été repoussée à des jours meilleurs. C’est finalement un autre distributeur, LCJ, qui annonce que le long-métrage de Lee, qui retrace la conduite héroïque de quatre soldats africains-américains pendant la Seconde Guerre mondiale – une sorte de Indigènes version américaine –, sera enfin diffusé en France à partir de février 2011. Avec, souhaitons-le, davantage de succès qu’outre-Atlantique, où les recettes du film n’ont pas dépassé 10 millions de dollars, alors que son coût en avoisinerait 45 millions.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA309_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte