Politique

De la langue au menu

| Par

Pour au moins deux raisons, le XIIIe sommet de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), à Montreux, du 22 au 24 octobre, se distinguera des précédentes éditions. C’est, d’abord, la première fois que la Suisse accueille la grand-messe de l’OIF. Comme on pouvait s’y attendre, les autorités de la Confédération ont tout fait pour que l’événement fasse date. Elles ont en particulier programmé plusieurs « manifestations culturelles d’envergure », dont un festival consacré à la chanson francophone de ces quarante dernières années.

Autre nouveauté : si la Suisse tient à ce que soient abordées des questions aussi importantes que le changement climatique et la sécurité alimentaire, pour la première fois, aussi étrange que cela puisse paraître, la langue française sera au menu des discussions.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3097 ok 600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte