Politique

Tendai Biti, de la robe d’avocat au costume de ministre

| Par

Après des débuts comme leader étudiant à l’Université du Zimbabwe, dans les années 1980, Tendai Biti, qui a fêté ses 44 ans en août, est devenu l’un des opposants les plus virulents au régime de Robert Mugabe. Ancien secrétaire général du Mouvement pour le changement démocratique (MDC), l’actuel ministre des Finances a été élu membre du Parlement (pour la circonscription est de Harare) pour la première fois en 2000. Un siège qu’il a conservé lors des deux dernières élections (2005 et 2008).

Derrière l’homme politique se cache un brillant juriste qui, à 26 ans, est devenu le plus jeune associé d’un des cabinets d’avocats les plus connus du pays, Honey and Blankenberg. C’est en février 2009 qu’il entre dans le gouvernement d’union né de l’accord politique global entre l’opposition, dirigée par l’actuel Premier ministre, Morgan Tsvangirai, et le Zanu-PF de Mugabe, au pouvoir. Élu meilleur ministre des Finances d’Afrique en 2009 par le magazine Euromoney, Tendai Biti a la lourde tâche de sortir le Zimbabwe du gouffre économique.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3094_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte