Politique

Présidentielle : Compaoré monte au créneau

À quelques jours de l’élection présidentielle en Côte d’Ivoire, le médiateur de la crise ivoirienne, Blaise Compaoré, devait lancer un appel public à la population pour l’encourager à se rendre en masse aux urnes.

Mis à jour le 26 octobre 2010 à 17:27

Blaise Compaoré souhaite s’adresser aux Ivoiriens avant le scrutin de dimanche. © Reuters

Le président burkinabè ­Blaise Compaoré, par ailleurs facilitateur dans la crise ivoirienne, envisage d’inviter publiquement, juste avant le premier tour de l’élection présidentielle, le 31 octobre, les Ivoiriens à se rendre aux urnes. Il devrait aussi insister auprès des candidats pour qu’ils s’abstiennent d’annoncer les résultats avant la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) et de contester le verdict des urnes. Une dernière rencontre entre le facilitateur et le Premier ministre, Guillaume Soro, devrait avoir lieu à Ouagadougou, dans le courant de la semaine, afin de prévoir tous les scénarios à l’issue du vote et de prévoir des ripostes en cas de tensions.