Économie

L’Arabie saoudite accorde un prêt de 150 millions de dollars à la Tunisie

| Par Jeune Afrique
Le prêt saoudien servira à la construction de 20000 logements sociaux en Tunisie.

Le prêt saoudien servira à la construction de 20000 logements sociaux en Tunisie. © DR

Un accord de prêt d’une valeur de 150 millions de dollars a été conclu, mardi 28 mai, entre la Tunisie et le Fonds saoudien pour le développement (FSD).

Le Fonds saoudien pour le developpement (FSD) a accordé un prêt de 150 millions de dollars à la Tunisie mardi 28 mai, d’après l’Agence Tunis Afrique Presse. L’accord a été signé à Tunis entre Lamine Doghri, ministre du Développement et de la Coopération internationale et le vice-président du Fonds saoudien pour le développement (FSD), Yussef Ben Ibrahim.

Lire aussi :

400 millions de dollars pour soutenir les PME en Afrique du Nord et au Moyen-Orient
Medhi Jomaa : « En Tunisie, les investissements directs étrangers ont repris leur progression”

Remboursable sur 20 ans, dont 5 ans de grâce, ce prêt financera la construction de 20 000 logements sociaux, d’un coût d’un milliard de dinars. La première étape du projet consiste en la construction de 4000 logements sociaux dans 7 gouvernorats, à savoir l’Ariana, Ben Arous, Nabeul, Zaghouan, La Manouba, Sousse et Jendouba et sera suivie, dans une seconde phase, par celle de 16 000 autres logements dans les régions intérieures du pays.

Plusieurs projets de développement

Le ministre a rappelé, à cette occasion, que l’enveloppe allouée par le FSD à la Tunisie a atteint, après la révolution, environ 371 millions de dollars pour le financement de plusieurs projets de développement, dont la centrale électrique à Sousse, le transport de gaz et le développement du système de la formation professionnelle. De son côté, le vice-président du FSD a indiqué que ce prêt a pour objectif de fournir un logement décent au citoyen tunisien, faisant état de l’engagement du fonds à soutenir les efforts de la Tunisie dans la réalisation de projets dans différents domaines (logement, santé, formation, électricité…).

Le fonds saoudien pour le développement est l’un des principales véhicules de l’aide du royaume saoudien. Outre la Tunisie, il intervient particulièrement en Egypte, en Algérie, en Jordanie, au Liban, au Maroc et dans les territoires palestiniens.

 

 

 

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3102p001_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer