Dossier

Cet article est issu du dossier «Il était une fois le Burkina...»

Voir tout le sommaire
Diplomatie

Présidentielle : Arba Diallo, la surprise du chef

| Par

Député-maire de Dori (Nord-Est), candidat de la coalition des partis progressistes

Hama Arba Diallo, que l’on n’attendait pas, a patienté jusqu’aux derniers jours pour annoncer sa candidature. Une tactique payante : alors qu’il se présentait pour la première fois, les observateurs ont beaucoup parlé de lui. Certains lui avaient prédit un meilleur score que Sankara. Les résultats provisoires du scrutin du dimanche 21, leur ont donné raison.

À 71 ans, le député-maire de Dori, surnommé Hô Chi Minh par ses camarades de parti (il arbore la même barbichette que feu le leader vietnamien), jouit d’une bonne image. Celle d’un homme de combat d’abord : il a très tôt milité en politique et a été un proche de Thomas Sankara, dont il fut ministre des Affaires étrangères. Celle d’un homme de sagesse ensuite : après des études supérieures aux États-Unis, il a intégré le système des Nations unies et a représenté le Burkina dans de nombreux pays (Nigeria, Chine, États-Unis) avant de rejoindre le siège de l’ONU. Il y officiait en tant que secrétaire exécutif de la Convention sur la lutte contre la désertification, avant de démissionner, en 2007.

Diallo disposait de plusieurs atouts pour ce scrutin. À la tête d’une coalition de huit partis progressistes – certains se réclamant du sankarisme, d’autres issus de la scission du mouvement de Joseph Ki-Zerbo –, il avait dans son équipe de campagne des poids lourds régionaux : Philippe Ouédraogo, candidat malheureux en 2005, le professeur Étienne Traoré ou encore Norbert Tiendrébéogo. Il pouvait compter sur le vote des habitants de sa région, le Sahel : « C’est le seul candidat peul. Les Peuls devraient voter pour lui », avait estimé un observateur indépendant. Cela n’a pas suffi pour battre Compaoré, mais il a néanmoins pu dépasser Sankara.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3092_600x855 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte