Transports

Evergreen renforce sa présence sur la côte est africaine

| Par
« Notre objectif est de pouvoir accompagner le développement économique des pays enclavés de la Corne de l'Afrique, à commencer par l'Ethiopie » a expliqué le porte-parole d'Evergreen.

« Notre objectif est de pouvoir accompagner le développement économique des pays enclavés de la Corne de l'Afrique, à commencer par l'Ethiopie » a expliqué le porte-parole d'Evergreen. © Everdeen

Dans le cadre d’un accord avec CMA-CGM, les navires de la compagnie taïwanaise vont pour la première fois faire escale à Djibouti et à Port Soudan. La construction d’un hub à Maurice ou à Madagascar est aussi en projet.

La compagnie maritime Evergreen Marine Corporation (EMC) porte ces dernières semaines, une attention très particulière à la desserte du continent africain. Présent jusqu’à alors essentiellement dans les ports sud-africains de Durban et du Cap, l’opérateur taïwanais a annoncé début mai, avoir signé un accord avec la compagnie française CMA-CGM pour mettre en place un service commun entre l’Asie et l’Europe, via la mer Rouge. Cinq porte-conteneurs d’une capacité de 2 200 EVP (équivalents vingt pieds) chacun assureront la rotation. Parmi eux, trois fournis par Evergreen feront escale pour la première fois en direct dans les ports africains de Djibouti et de Port Soudan. « Notre objectif est de pouvoir accompagner le développement économique des pays enclavés de la Corne de l’Afrique, à commencer par l’Ethiopie », a expliqué le porte-parole de la quatrième compagnie mondiale, en terme de capacité de transports de conteneurs.

Lire aussi :

Dossier transport maritime : L’Afrique fait le bonheur des armateurs
L’Afrique doit devenir un acteur du droit maritime international

Un hub dans l’océan indien

Toujours pour améliorer sa desserte du continent, la compagnie, dont les navires sont connus pour leur coque verte, chercherait à disposer d’un hub dans l’océan Indien. Si le port mauricien de Port-Louis semble avoir longtemps tenu la corde, les Taïwanais étudieraient la possibilité de s’implanter à Madagascar.

Evergreen a déjà prévu d’intégrer dans ses services le port de Toamasina, situé sur la côte est, dès 2014 avant de l’utiliser peut-être à plus long terme comme plate-forme régionale de transbordement. Les autorités malgaches en rêvent déjà, même si les quais de Toamasina ont atteints leur capacité maximale en 2012. Des travaux d’agrandissements pourraient être rapidement lancés pour porter la capacité des terminaux à 330 000 conteneurs contre 180 000 actuellement.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte