Politique

Sassou dit adieu à Mpila

Annoncé pour le mois d’août, puis pour celui d’octobre, l’emménagement du président Denis Sassou Nguesso [DSN], dans son palais du Plateau, réhabilité par des entreprises chinoises, devrait finalement avoir lieu au début du mois de janvier.

Mis à jour le 16 décembre 2010 à 15:48

Le chef de l’État ne dirigera donc plus le Congo à partir de sa résidence privée de Mpila – même s’il a un peu de mal à la quitter pour des raisons affectives –, transformée en épicentre du pouvoir depuis son retour aux affaires, en 1997. À noter que le palais du Plateau, où DSN résida jusqu’en 1992, n’a jamais été occupé par Pascal Lissouba, son successeur et prédécesseur.

Jocelyne, l’épouse de ce dernier, se trouvait par ailleurs à Brazzaville le 28 novembre pour y recevoir au nom de son mari (en exil à Paris et actuellement souffrant) la médaille du cinquantenaire de l’indépendance. Engagée dans un processus de réconciliation, l’ex-première dame s’est déclarée étonnée par le communiqué rendu public par certains dirigeants du parti de son époux, l’Union panafricaine pour la démocratie sociale (Upads), afin de soutenir la plainte déposée, en France, contre Denis Sassou Nguesso dans le cadre de l’affaire des « biens mal acquis ». Ni elle ni l’ancien président n’avaient été consultés.