Société

Bagarre Airbus-Boeing pour Camair

Dans un courrier adressé, à la mi-novembre, à la compagnie camerounaise Camair, dont le redémarrage est prévu le 28 mars 2011, Airbus s’étonne du choix fait, au mois d’août, par les autorités camerounaises de confier à Boeing la fourniture de 737-700 en location.

Mis à jour le 16 décembre 2010 à 16:25

Le constructeur européen estime en effet avoir fait une offre plus avantageuse en vue de la location d’un à trois A318 susceptibles d’être remplacés, en cas de besoin, par un A320. À en croire Airbus et EADS, sa maison mère, cette solution coûterait plus de 1,8 million de dollars de moins par an et par avion. Soit une économie de 10,9 millions au terme du contrat de six ans. Convaincus que Boeing a gonflé son offre et se trouve dans l’incapacité d’honorer la commande de Camair (aucun appareil n’a encore été livré), ils font pression sur les gouvernements camerounais et français pour que l’appel d’offres soit remis à plat.