Politique

Samir Bergachi

| Par
Samir Bergachi, chef de file de la cause gay.

Samir Bergachi, chef de file de la cause gay. © Kifkif

Fondateur de l’ONG Kifkif

À 23 ans, Samir Bergachi s’est imposé comme le chef de file de la cause gay au Maroc. Originaire de Nador, une petite ville conservatrice dans le nord du royaume, il a grandi sous les quolibets et a subi moult humiliations. Mais il dit avoir « eu de la chance par rapport à beaucoup de Marocains, parce que [ses] parents [l]’ont toujours accepté tel qu’[il est] ».

En 2004, après l’arrestation de quarante-deux homosexuels à Tétouan, il décide de « se battre ouvertement pour les droits des homosexuels ». Il lance une campagne internationale pour leur libération et crée sur internet le groupe Kifkif afin de coordonner les actions de tous les contributeurs. En 2005, l’association du même nom voit le jour. À partir de 2006, les volontaires de Kifkif mènent une lutte pour la légalisation de leur mouvement au Maroc, mais toutes leurs tentatives resteront vaines. En 2008, l’ONG Kifkif émigre officiellement en Espagne, où elle opère depuis cette date de manière totalement légale.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3104_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer